Médecine

  • Imprimer

Les patients sont accueillis en chambres individuelles et bénéficient d'une prise en charge par une équipe pluridisciplinaire (Médecins, infirmières, aides-soignantes, diététicienne, kinésithérapeute, psychologue...).


Accès des visiteurs

Le droit aux visites fait l'objet de dispositions arrêtées par le directeur en concertation avec les chefs de service concernés, (notamment en ce qui concerne l'aménagement s'il y a lieu des horaires et le nombre de visiteurs). Les horaires de visite applicables dans chaque service médical sont affichés à l'entrée du service. Des dérogations à ces dispositions peuvent être accordées nominativement, pour des motifs exceptionnels, par le Cadre de Santé, avec l'accord du Chef de service.

Pour les mineurs, les parents demeurent responsables pour les faits ou actes de leurs enfants qui causeraient un préjudice à l'hôpital ou à un tiers.

Des restrictions peuvent être apportées à ce droit, principalement pour des motifs liés à l'état des malades qui justifie notamment l'interdiction d'accès de certains visiteurs (mineurs en dessous d'un certain âge) à des service hospitaliers ou la limitation de l'accès de tout visiteur à certains services spécialisés.

Le malade peut avoir demandé de ne pas permettre aux personnes qu'il désigne d'avoir accès à lui.

Recommandations aux visiteurs

Les visiteurs doivent respecter le repos des malades, éviter de gêner le fonctionnement du service, accepter sur demande du personnel de se retirer des chambres des malades ou d'autres locaux pendant l'exécution des soins et examens, s'abstenir d'imposer leur présence aux malades contre leur gré, garder une tenue correcte, éviter de provoquer tout bruit intempestif, et respecter strictement l'interdiction de fumer.

Il est interdit aux visiteurs d'introduire dans l'hôpital des médicaments (sauf accord express du médecin), boissons alcoolisées ou produits toxiques de quelque nature qu'il soit.

il leur est déconseillé par ailleurs d'apporter aux malades des denrées ou boissons, même non alcoolisées qui pourraient être incompatibles avec leur régime alimentaire.

Les produits apportés à l'hôpital peuvent être détruits à la vue du malade ou de sa famille.

La responsabilité de l'Administration ne peut être engagée à l'occasion de tels faits.

le personnel hospitalier peut interrompre immédiatement la visite et saisir la Direction pour décider l'expulsion du visiteur, avec éventuellement une interdiction de visite ultérieure.